Shanghai
( shang=au dessus, hai=mer )


Statuette de jade, embleme du musee de la ville
du jade blanc celui que la Chine allait chercher bien au dela de ses frontieres
en siberie ou Asie centrale.

Adresses pratiques  [ a verifier ]
 Le Cercle Francophone. "Shanghai Accueil"  
"Le Cercle Francophone de Shanghai est une association amicale, apolitique, à but non lucratif, ouverte à toute personne sans distinction de nationalité ou d'origine, dont la langue d'expression, de connaissance ou d'enseignement est le Français. Fort de notre longue expérience et de nos milliers de membres depuis notre création, le Cercle continue d'offrir un très large éventail d'activités. Que vous soyez nouveau ou ancien, vous pourrez participer aux nombreuses activités, sortir, faire du sport et rencontrer les francophones d'horizons divers. Nous editons egalement le magazine "le Petit Shanghaïen", lecture de référence des francophones de Shanghai."

UNE NOUVELLE ECOLE BILINGUE FRANCO-CHINOISE, l’École Francophone du Centre de Shanghai, a ouvert ses portes le 4 septembre 2006 au centre-ville de Shanghai.
Elle accueille les enfants de 3 ans à 6 ans et comprend les niveaux suivants pour l’année scolaire 2006/2007 :
- Maternelle: petite section, moyenne section, grande section, en cursus bilingue français chinois
- Cours Préparatoire : cursus français option chinois renforce (45 minutes par jour).
Les frais d’inscription sont de 550 RMB et les frais de scolarité s’élève à 55 000 RMB/an.
Adresse :Sunrise Montessori International, #2 lane 9 Heng shan Lu (croisement Urumuqi Lu), Shanghai.
Renseignements pour la section française :
Helene de Lataillade, présidente de l’association des parents d’élèves « Le Petit Lotus Bleu » portable (+86) 138 1783 7329,
lepetitlotusbleu@gmail.com

Poste d'Expansion Economique
  E-Mail : shanghai@dree.org
Vous cherchez un emploi a Shanghai ? cf notre rubrique Emploi

Association des Etudiants Français en Chine
: AEFC
Consulat http://www.consulfrance-shanghai.org


Base de données photographiques et cartographiques de l'Institut d'Asie orientale (Lyon)
: où l'on trouve de nombreuses photographies de Shanghai.


   La tour de la Perle de l'Orient - Une vue du Bund de nuit ( a la jonction des rivieres Hangpu et Suzhou ) - Une vue du Bund

Diaporama ( photos de nuit ) dec 2006 Diaporama fevrier 2007
En reduit En reduit


Themes:
Vues depuis le BUND
La suite du Bund
Vues du BUND depuis Pudong.
La tour ditte perle de l'orient et la rue Nankin et le musee de la ville de nuit
Le Peace Hotel
Le Musee de Shanghai ( 150 photos )

Le Bund de nuit en ferry

 Recit de voyage (1998 et 2007) et serie de centaines de photos

24-26 Oct 2007
Otez vous de suite l'image romantique que vous pouviez en avoir. Shanghai est une ville gigantesque qui construit dans tous les sens. En population, avec les banlieues, c'est plus que la France. Sur un gros boulevard il y aura des Galleries Lafayettes tous les deux cent metres. 

Je retrouve les velos avec cette meme indifference du cycliste aux klaxons des voitures. Le cycliste fera des acrobaties avec le guidon pour devier le moins possible son trajet et ne pas s'arreter. Monsieur pedale et Madame se fait porter a l'arriere. Beaucoup de voitures tout de meme. 

Musee de la ville.
Les familles rivalisent d'adresse avec les cerfs volants dans les jardins du 'square du peuple'. Les petits emmelent les fils et finissent par jouer avec les fils plustot qu'avec le cerf volant. 

Dans le parties ou j'ai trouve de belles pieces. Bronze anciens : Erlitou  Henan Ouest, Dynastie Xia 18-16 av JC. 

Jade vrai = nephrite et jadeite. Les ions de metal donnent la couleur. Le jade est un symbole d'integrite, d'humanite, de moralite, de courage, de purete. Symbole de pouvoir et de fortune. Le jade est plus apprecie que l'or. Dans certains riches  tombeaux les morts avaient des parures completes de milliers de pieces de jade. La Chine allait le chercher en Asie centrale il y a 3000 ans, par ce que l'on appele maintenant les Routes de la soie. Elles etaient avant empruntees pour le jade. 

Sculptures (essentiellement bouddhistes). La Mandorla est l'ensemble de flammes derriere budha. 

Ceramique. Vert prune (plum-blue) meiziquing. Longquan county  zhejiang province. Taux de rejet 299 sur 300 pieces pour les beaux glacis. Branche de pin dans le four. 

Ceramique Ru. (dynastie Song nord, baofeg / Henan) Craquele gris bleu.

Beaucoup de personnel qui entretient les vitrines, presque ennuyeux d'avoir le menage en meme temps que sa visite. Mais les vitrines sont impecables. Salles de peintures ne m'ont pas marquees. Riviere et centre financier aux grandes tours. Zone de port gigantesque le long de la riviere Hangpu. Il y a des grues et de la construction un peu partout. 

Dans la rue j'entends le typique raclement de gorge bruyant suivi de crachats (meme chose a Hong Kong ) au bureau dans les toilettes). Les 'bons' rots sont de mise aussi. L'anglais n'est pas tres utile dans la rue. 

Belles filles au style chinois contrairement a HK ou elles adoptent plus facilement les coutumes et habits occidentaux . 

A Shanghai, j'ai ete heureux de re entendre du mandarin, dont j'aime beaucoup la sonorite, surtout prononce par les mandarines. 

22-25 Decembre 
Toujours cette impression d'une ville gigantesque qui attire tout. Visite cette fois ci d'autres quartiers, avec des maisons asez anciennes, surement quelques centaines d'annees. Au passage on appercoit les gens chez eux a travers les portes ou fenetres. Il y a visiblement une piece pincipale qui fait office de petit atelier ou zone de travail et de chambre a coucher pour tous. Ces quartiers sont visiblement voues a disparaitre tres rapidement car des batiments neufs les cottoient. Ils seront tres surement repousses avec leurs habitants dans des banlieues lointaines. Ainsi on peu voir un hotel de luxe ou un batiment a bureaux neuf  qui donne presque sur une modeste ruelle, qui disparaitra dans trois mois au rythme des constructions de la ville. Il y a a parier que dans cinq - dix ans la ville aura bien change. Les changements et leur rythme sont gigantesques. En quelques mois un quartier bouge. 

Je me suis achete en solde (le tiers du prix) un costume deux pieces de bonne qualite pour 480 Yuans, ce qui fait en gros un peu plus de 300 FRF. La ville possede des quartiers clairement anciens, beaucoup beaucoup de quartiers en pleine construction signe de l'expansion de la ville. Les trottoirs sont souvent en construction par la meme occasion. Il y a la nouvelle zone d'affaire a l'Est de la riviere Hangpu, le Putong, et des zones residentielles avec villas sur le trajet de l'aeroport. La ville est assez gigantesque. Un pate de maison fait facilement trois cent metres. Les rues sont larges. 

Ce sont les soldes en ce moment. Ici on solde avant Noel, qui represente beaucoup moins qu'en France. Les Chinois ne donnent guere dans la religion et penchent plus pour les  disciplines, regles de vie. 

Ballade sur hanhailu. Tres tres grosse artere commercante. En gros le bd Haussmann, bien plus long, avec des gros centres commerciaux de la taille des galleries lafayette tous les 200m. Toujours peu de restaurants, sauf caches dans les centres. De temps en temps, un gros trou avec des betonneuses qui s'activent, on construit un autre centre ou un ensemble de bureaux. Un peu au Nord Est de la place du peuple il y a le No 1, c'est son nom, des centres commerciaux. Sur en gros dix etages il y a de tout a tres bons prix (je me suis achete un beau manteau en cashemeere pour 3000 Yuans, 2000 FRF). Les vendeuses s'activent et attirent le client etranger a coup de 'hello', et essayent de convaincre avec des OK. Elles montrent le vetement et disent OK OK. Le personnel est nombreux.  Essentiellement des femmes. J'ai achete un deuxieme costume deux pieces pour 540 Yuans. 

Suzhou
Ville en banlieue de Shanghai a 45 mn de train. 
Dans le train nous faisons la conversation avec une famille de Shangaiiens emigres en Australie. Le pere n'a pas clairement estime le nombre de caracteres qu'il connaissait, 3000 - 5000 disait il. La jeune fille (quinzaine d'annees), elevee en Australie est plus impregnee de culture anglo saxone, sait parler Chinois mais ni lire ni ecrire. Ils nous ont conseilles sur des visites a faire sur place et se sont fait clairement reprimandes par les taxis verreux qui cherchent a attraper le touriste avant la zone normale, et lui propose des prix superieurs. Il m'a fallu a plusieurs reprises demander a la jeune fille avant qu'elle m'explique que ses parents avaient repousses ces taxis. Modestie. 

Ensemble de sites, tombes, jardins repartis sur la grande surface de  la ville . Vus les sites de la 'montagne' du tigre blanc et un site avec des pavillons, jardins et bassins. Certaines habitations de la ville aux alentours depaysent. Elles sont restees comme il y a surement qques siecles. Peut etre quelques ampoules electriques en plus, de temps en temps. Les murs sont blanchis, les toits sont en tuiles sombres. Le  sol en petites pierres ou terre, une cour interieur, les pieces plustot sombres, pas eclaires. Les gens font des petits travaux devant chez eux, preparent des legumes, tricotent ou font prendre l'air a bebe. Les rues sont propres. Des canaux separent des blocs de maisons qui forment ainsi comme des petits villages, calmes. 

Dans le train du retour mon voisin  de droite sort son telephone portable, idem pour celle de gauche et un autre devant. Une serveuse passe avec des gobelets et une bouilloire d'eau chaude. 

Bouilloire et telephone portable : tradition et modernite. 

Vu tres tres peu de blancs sur le sejour, un africain. 

Pour mesurer la taille de la ville, sur le depart, apres vingt minutes de route nous sommes encore en pleine zone de construction et de grosse zone urbaine. 

En restant un peu plus que la premiere fois je me suis appercu que meme si la ville s'ouvre aux etrangers - paneaux des rues en pin yin, inscriptions par ci par la -  les gens dans la rue ou les commerces sont tres loin de parler anglais, et d'ailleurs il n'y a pas de raisons pour qu'ils le parlent. Ils vous acceuillent en Chinois, et, quand vous ne comprenez pas ils prennent un bout de papier et ecrivent en Chinois ! Ceci doit venir du fait que les Chinois sont habitues a communiquer entre eux par ecrit lorsqu'ils viennent de regions eloignees. L'ecrit etant a un tres gros pourcentage le meme sur toute la Chine, mais pas du tout le parle, tres different d'une region a l'autre. Donc l'ecrit est comprehensible pour tous et ils s'en servent automatiquement lorsque le parle ne marche pas. En general les magasins n'ont pas de paneaux d'indication en anglais. Les etrangers sont rares dans la ville. Toutefois, comme partout ou je suis alle, j'ai entendu du francais (fa quo) 

PLEIN DE (environ 300) PHOTOS. Novembre 2006 / debut 2007. Attention, ces photos n'ont AUCUNE pretention a vous exposer le vrai Shanghai tel que vecu par la population, uniquement sous un petit prisme de voyageur.
Vues depuis le BUND
La suite du Bund
Vues du BUND depuis Pudong.
La tour ditte perle de l'orient et la rue Nankin et le musee de la ville de nuit
Le Peace Hotel

--